Translate

ennlfrdeitptrues

Share & Connect

Share This

Tell YOUR social circle about this!

Connect With Me

Find, follow and contact me here...

New & Exciting

The latest - and most exciting - additions to this website include:

 

Adamu Speaks New2

 

Adamu's written works (longer articles) are available here. These articles will later be published as Book 3 of The Ascension Papers.

 

And all the Adamu Speaks Videos are here.

 

The latest Adamu release is:

The video of the fifth of the six sacred steps,

Emotion

 


The latest blog article is:

 

Adamu: Why is The Next Release Taking SO LONG?

 

 

Adamu parle – De la conscience de la dualité à la conscience de l’unité

 

 

 

Bonjour tout le monde. Je suis Zingdad. J’ai récemment reçu de nombreuses questions sur la façon d’élever notre vibration à la conscience de l’unité. Pour certains, il s’agit d’élever leur conscience afin d’être capables de percevoir leurs voisins galactiques. Pour d’autres, il s’agit simplement d’un désir de croissance spirituelle. J’aimerais parler de ce sujet depuis ma propre perspective avant de laisser Adamu poursuivre depuis la sienne.

 

Jusqu’à présent, la majorité d’entre nous a aspiré à la polarité positive. Elle est aussi appelée Service À Autrui, ou peut-être la conscience « amour-et-lumière ». L’une des raisons pour lesquelles cette polarité est si attractive, c’est parce qu’elle nous permet d’externaliser toutes les « mauvaises » choses dans notre vie. Nous en faisons un balluchon que nous transférons « là-bas » chez les « sombres », puis nous jugeons ces derniers avec un sentiment de supériorité tandis que nous nous félicitons d’être dans la lumière et… nous nous préparons des cupcakes.

 

Mais la seule façon pour nous de maintenir cette attitude, c’est de refuser de voir les propres ténèbres de notre âme. Nous refusons de voir que nous sommes capables, nous aussi, de faire du mal et nous rejetons nos pensées et émotions de peur, de colère, de négativité et de destruction. Nous nous efforçons d’ignorer toutes les blessures que nous avons causées aux autres et nous divorçons de notre passé, dans cette existence et dans d’autres, où nous avons fait du mal à autrui.

 

Essentiellement, afin de maintenir l’illusion que nous sommes uniquement de la lumière, nous travaillons à séparer notre être en deux ; nous n’aimons qu’une seule moitié et nous rejetons l’autre. Tout cela pour que nous puissions nous tapoter l’épaule d’un air satisfait en nous disant à quel point nous sommes bons, alors que nous jugeons les autres et nous nous racontons à quel point ils sont mauvais. Ce qui est plutôt séduisant, n’est-ce pas ? Je sais, j’y étais moi aussi et je ressens encore de temps de temps l’impulsion de penser comme ça.

 

Mais j’ai passé suffisamment de temps dans la dualité pour remarquer que ce genre de pensée n’est pas seulement un déni et une mystification… c’est aussi autodestructeur. Dans ma vie, j’ai vu que chacun des traumatismes psychologiques, spirituels, émotionnels et physiques que j’ai vécus, avait pour origine un ancien choix fait il y a bien longtemps ; le choix de juger et de rejeter une partie de moi, parce que j’avais décidé qu’elle était mauvaise et non-aimable. La méditation profonde et la régression par hypnose (exploration de mes vies antérieures) m’ont permis d’en prendre conscience. Grâce à ces techniques, j’ai pu trouver de nombreux fragments de ma psyché qui étaient brisés, blessés et non-aimés ; et j’ai pu ensuite les aimer, les guérir et les retourner à la complétude de mon être. À chaque fois, j’ai ressenti l’effet d’une profonde guérison. Et ce n’est pas uniquement valable pour moi. Depuis quelque temps, j’offre un service de guérison appelé « Réintégration de l’âme » grâce auquel j’ai eu le privilège de voir cette même dynamique à l’œuvre chez chaque client : des choix et des vœux basés sur une conscience de dualité, profondément enracinés et souvent anciens, qui causent une fracture de l’âme. Cette fracture demeure et continue de nous causer de la souffrance et de l’inconfort jusqu’à ce que nous ayons la volonté et la capacité de renoncer à cette décision, et de prendre à la place une nouvelle décision, plus aimante, basée sur la conscience de l’unité. Quand nous le faisons, une vraie guérison commence instantanément.

 

Et j’en suis donc arrivé à cette ferme conclusion : la conscience de la dualité nous blesse et nous tue. Diviser la vie de manière fictive entre le bien et le mal, le juste et le faux, l’aimable et le non-aimable, c’est quelque chose de profondément autodestructeur à faire. Vous pouvez le faire. Mais il vous en coûtera. Et puisque nous vivons dans une réalité de dualité, c’est quelque chose que nous avons tous fait. Si nous jetons un coup d’œil au chaos que nous avons fait de nos vies et de notre monde, il est évident que nous en payons le prix. Chacun de nous, personnellement, en paie le prix en peur, colère et souffrance ; nos corps en sont malades et nos relations avec ceux que nous aimons en souffrent. Et notre société en général en paie également le prix puisque nous autorisons les corporations à brutaliser notre planète, et les politiciens à causer des divisions et des guerres entre nos pays. Cette façon dualiste de penser nous tue et détruit notre monde, littéralement.

 

Alors personnellement, j’ai fait le choix de me déplacer d’une conscience de dualité à la conscience de l’unité. J’ai fait quelques bons pas dans cette direction et je suis ravi de pouvoir partager que chaque pas m’apporte davantage de paix, de joie, de bien-être et de complétude. Je découvre toutes sortes de choses par rapport au fonctionnement de la vie et au fait que nous pouvons, chacun de nous, devenir les puissants co-créateurs de la vie que nous souhaitons vivre – si seulement nous nous éveillons à ce fait. Ceci, et bien plus, attend sur le chemin vers la conscience de l’unité.

 

Le voyage pour moi a commencé par ma décision de cesser de me mentir. Je veux dire par là que j’ai décidé de confronter mes propres « démons intérieurs » puis j’en ai pris la responsabilité ; je les ai aimés, guéris et réintégrés. Je suis loin d’avoir terminé cette démarche mais en progressant, je commence à découvrir quelque chose de fascinant : ces « démons intérieurs » n’étaient en fait que des parties de moi blessées, effrayées et perdues. En les guérissant et en les retournant à la lumière de mon amour pour moi, je découvre que ces aspects recelaient certaines des plus précieuses gemmes de mon âme. Certaines des meilleures parties de mon Moi étaient perdues avec ces aspects perdus. Je découvre aussi une vraie compassion pour les autres. Voyez-vous, dans mes vies antérieures – et dans cette vie également – j’ai commis des actes très blessants envers des autres. J’ai certainement été du côté des « ténèbres ». En réintégrant cet aspect de moi, je ne peux pas juger ceux qui s’y trouvent en ce moment. J’y étais moi-même, et d’autres jouent ce rôle en ce moment. Et cela m’enseigne la compassion !

 

Et cela vaut pour ceux qui sont engagés dans un rôle de victime également. Je l’ai aussi exploré et je sais ce qu’il en est d’être une victime. Je ne peux donc pas juger ceux qui s’y trouvent actuellement. Je ne ressens que compassion. J’ai vécu dans la polarité négative et j’ai vu à quel point on peut s’y sentir mal. Je m’en souviens très bien. J’ai aussi vécu dans la polarité positive et joué le rôle de sauveteur. Ce qui me troublait quand j’essayais de jouer le bon et gentil sauveteur des autres, c’est que ça ne semblait jamais fonctionner comme je l’espérais. Peu importe mes efforts, je finissais toujours par me retrouver enfermé dans une danse avec ceux de la polarité négative. Voyez-vous, ces deux choses vont de pair ! Et je me trouvais victimisé par ceux que j’essayais de sauver. Jusqu’à ce que je réalise que ça ne fonctionnait pas pour moi et que je découvre une autre gemme de l’âme. J’ai découvert la sagesse que, malgré toute la compassion que je ressentais, cette danse n’était pas ma danse. Je ne suis pas ici pour sauver quiconque. Tenter de sauver les autres ne marche tout simplement pas. Cette sagesse me montre que je ne peux que me changer moi-même. Et si je m’éveille réellement et vis le changement que je désire voir dans le monde, alors comme par magie, je remarque que je peux aider ceux qui souhaitent aussi s’éveiller. Je le fais non pas en essayant de les sauver, mais en les dirigeant toujours dans la direction de leur propre vérité et en les accompagnant vers leur propre auto-guérison.

 

C’est donc ce que je fais. Je me dirige vers l’UNité et je partage ce que je sais et ce que je découvre en chemin.

 

En plus de la sagesse et de la compassion, j’ai découvert d’autres gemmes de l’âme, comme par exemple le fait que nous créons très puissamment notre réalité par nos pensées et nos croyances à propos de nous-mêmes. En nous joignant dans cette entreprise, nous co-créons littéralement la réalité dont nous faisons l’expérience. J’ai découvert qu’il existe certains outils que nous pouvons utiliser pour devenir de plus en plus conscients de ce processus de création de réalité, et pour apprendre à créer plus de ce que nous désirons REELLEMENT, et moins de ce chaos destructeur et douloureux vers lequel, peut-être, nous dirigeons notre énergie créatrice en ce moment même.

 

Il y a de nombreux autres joyaux de l’âme et chacun découvrira les siens au fil de sa progression. Mais le fait est que, dès le moment où nous décidons de nous aligner véritablement sur la Source, pas uniquement sur le côté rose bonbon de l’amour-et-lumière de la dualité mais sur la totalité de l’UNité de la Source, alors l’énergie de la Source commence à circuler à travers nous. Nous trouvons guérison, connexion, appartenance, pouvoir authentique, magie, merveilles et mystère. Et c’est le début du chemin de retour vers l’UNité.

 

Je souhaitais vous dire cela depuis ma perspective. Depuis la perspective d’un autre être humain ici avec vous sur la planète Terre. Les êtres des hautes dimensions ont beaucoup de sagesse et de vérité à partager avec nous, mais ils peuvent parfois sembler un peu éloignés de nous, qui travaillons dur ici-bas. Donc, je partage un peu de ma perspective avant de laisser à nouveau la parole à Adamu pour sa sagesse et ses enseignements.

 

Dans la prochaine vidéo, Adamu partagera quelques conseils pratiques sur la façon dont nous pouvons élever notre vibration au niveau de la conscience de l’unité.

 

Si vous n’avez pas encore vu les autres vidéos de cette série, je vous recommande de les visionner dans l’ordre, en commençant par l’introduction. Elles peuvent être consultées ici sur mon site web.

 

Si vous souhaitez être informé de la publication des prochaines vidéos, je vous propose de vous abonner à ma chaîne youtube et de vous inscrire à ma newsletter mensuelle gratuite.

 

Je me réjouis de faire le chemin vers l’UNité avec vous.

 

Merci d’avoir visionné cette vidéo.

 

Je suis Zingdad.