Translate

ennlfrdeitptrues

Share & Connect

Share This

Tell YOUR social circle about this!

Connect With Me

Find, follow and contact me here...

New & Exciting

The latest - and most exciting - additions to this website include:

 

Adamu Speaks New2

 

Adamu's written works (longer articles) are available here. These articles will later be published as Book 3 of The Ascension Papers.

 

And all the Adamu Speaks Videos are here.

 

The latest Adamu release is:

The video of the fifth of the six sacred steps,

Emotion

 


The latest blog article is:

 

Adamu: Why is The Next Release Taking SO LONG?

 

 

Adamu parle – L’action

 

 

 

Dans cette dernière vidéo de la série « Adamu parle », Adamu continue de nous enseigner comment créer notre réalité.

Il y introduit la troisième des six étapes sacrées : l’action. Découvrez « la loi de l’action ». Découvrez pourquoi l’action est essentielle dans vos créations et comment vous pouvez l’utiliser pour potentialiser vos intentions.

Comme à son habitude, Adamu utilise cette opportunité d’enseignement pour partager beaucoup de bon sens applicable à la vie de tous les jours.

(Si vous souhaitez être informé de la publication des nouvelles vidéos d’Adamu – ou d’autres informations – je vous invite à vous inscrire à ma newsletter mensuelle gratuite)

 

______________________

 

 

Adamu : Mes chers amis, je vous remercie de m’inviter dans votre conscience et c’est un grand plaisir pour moi de vous présenter la troisième des six étapes sacrées.

 

Je suis Adamu de l’Entité Monadique de la Civilisation Pléiadienne, vous parlant maintenant à travers Zingdad.

 

Il est important pour moi de commencer chacune de ces conversations en recommandant à ceux qui m’écoutent parler pour la première fois… et à ceux qui n’ont plus un clair souvenir des précédentes parties de cette conversation… de bien vouloir s’arrêter ici. Veuillez s’il vous plaît visionner la série entière dans l’ordre chronologique. Chaque partie se développe sur la base des précédentes et vous ne gagnerez que peu de valeur à rejoindre la conversation depuis ici.

 

Vous pouvez trouver la série entière dans l’ordre chronologique ainsi que leurs transcriptions sur le site internet de Zingdad.

 

Ce préambule étant fait, nous pouvons commencer notre discussion de la troisième des six étapes sacrées : l’action.

 

L’action est le cœur des six étapes sacrées. Et peut-être même l’étape la plus importante. Elle est si importante qu’elle est parfois appelée la Loi de l’Action, car une vérité universelle est en effet liée à l’action.

 

Alors laissez-moi commencer par vous l’expliquer. La loi de l’action est :

 

« Ce que vous faites à la Vie, vous sera fait à vous, par la Vie. »

 

Vous en avez peut-être entendu parler sous une forme un peu différente ? Peut-être sous la formulation suivante :

 

« Ce que vous faites aux autres, vous sera également fait. »

 

Je suis sûr que vous en avez entendu parler, parce que la loi de l’action est tellement systématiquement vraie qu’elle a trouvé son chemin dans chaque religion et système philosophique de votre monde actuel. Elle a été appelée la Règle d’Or et la Loi de la Réciprocité. Et, si vous l’ignoriez, c’est aussi la Loi du Karma.

La plupart de ceux qui croient au karma en ont souvent une compréhension erronée. Ils semblent croire qu’il existe une sorte de « système de vengeance universel ». Comme si quelque déité sanctionnait les mauvais comportements par des châtiments. Comme si une vie de misère et de tourments vous était imposée par quelque cruel être en rétribution de vos péchés passés.

 

Eh bien, mes chers amis, permettez-moi de vous dire que rien de tout cela n’existe. Il s’agit simplement du principe suivant :

 

« Ce que vous exprimez dans la Vie est multiplié par la volonté universelle, puis vous est retourné. »

 

Oh. Attendez. N’est-ce pas la Loi de l’Attraction dont nous avons parlé dans la discussion sur l’intention ?

 

(Il sourit)

 

Bien sûr que oui. Parce que toutes ces choses sont en réalité la même chose. La loi de l’action EST la loi du karma, qui EST la loi de l’attraction, qui EST la règle d’or, qui EST la loi de la réciprocité. Toutes ces lois parlent de la même chose !

 

Mais il y a certaines composantes de ces lois qui sont mal comprises.

 

La première composante est l’action. Ce que vous faites.

 

L’énergie, ou INTENTION, derrière votre action, est ce qui alimente votre action. Si vous désirez authentiquement réaliser un acte de gentillesse envers quelqu’un d’autre, et que vous le faites… alors, c’est de la gentillesse que vous mettez en action. C’est de la gentillesse que vous exprimez dans le monde. Peu importe que l’action soit de préparer un sandwich pour un étranger qui a faim, ou que ce soit d’offrir une oreille compassionnée à un ami. Ce que vous « faites », c’est de la gentillesse. C’est donc la première composante. L’action porte l’énergie votre intention dans votre monde environnant.

 

De la même manière, une intention sournoise, insidieuse et malveillante peut être exprimée dans le monde en essayant, par exemple, de vous enrichir aux dépens d’autrui. J’utilise le mot autrui dans un sens spirituel. C’est la vie qui vous entoure : les autres personnes, la planète, les animaux, les plantes, les océans, l’air etc.

 

Ce qui m’amène à la deuxième composante de la loi de l’action. Vous pourriez penser que vous exprimez de la gentillesse à la personne en particulier pour qui vous préparez un sandwich. Et c’est vrai, vous le faites. Mais lorsque vous agissez, vous agissez sur l’ensemble de la Vie. Une action bienveillante accomplie à l’égard d’une partie de la Vie, affecte l’ensemble de la Vie. Parce que, rappelez-vous, Tout est Un.

 

Et l’inverse est vrai. Une action négative, destructrice, perpétrée contre toute partie de la Vie, affecte l’ensemble de la Vie.

 

Il est donc vraiment important que vous réfléchissiez à vos intentions avant d’agir. Vous avez un impact sur l’UNité… pas seulement sur la personne, ou autrui en général, avec qui vous interagissez.

 

Et il y a une troisième composante. C’est celle qui, peut-être, est la plus mal comprise. Souvent, elle est même omise lorsque cette loi est discutée. C’est le fait que votre action est une énergie qui se propage dans la Vie. Elle est comme un signal que vous émettez. Et ensuite, la vie reçoit ce signal et vous le réverbère en retour. Mais elle ne fait pas que simplement vous le retourner. Elle multiplie ce signal avec la volonté divine avant de vous le retourner. Comprenez-vous ?

 

La Vie n’est pas simplement la somme de ses parties : les gens, les animaux, les plantes et les choses que vous voyez autour de vous. La Vie est conscience. Et la conscience s’organise. Elle a sa propre intention et sa propre volonté. Ce qui est une autre façon de dire que derrière chaque chose que vous voyez se trouve un esprit divin en mouvement. Que les choses sont comme elles sont parce que cet esprit divin le veut ainsi. Depuis une perspective, il y a de très nombreux dieux ou demi-dieux qui, tous, co-créent cette réalité. Depuis une autre perspective, tous ces dieux sont, bien sûr, UN, et ensemble, ils font partie du même grand être… du même Grand Esprit.

 

Et la raison pour laquelle je fais ce petit discours théologique, c’est que vous devez comprendre que la vie ne vous reflétera pas vos choix comme une bête machine automatique. Ou un miroir sans vie. Non. Les actions exprimant des intentions qui sont en accord avec la volonté universelle seront massivement potentialisées par cette volonté universelle. Une petite action alignée sur la volonté universelle sera multipliée et amplifiée et donnera un grand résultat. Par contraste, une massive action contraire à la volonté universelle sera freinée et atténuée et ne vous donnera qu’un petit résultat.

 

Mais s’il vous plaît, ne comprenez pas ce que je dis d’une manière simpliste. Ne pensez pas que, par conséquent, vous pouvez faire du mal et que très peu de négativité vous parviendra en retour. Ce n’est pas ce que cela signifie. Si vous faites du mal, il se pourrait fort bien qu’il soit en accord avec la volonté universelle que vous appreniez à faire d’autres choix. Que vous appreniez à être un bon citoyen de l’univers. Que vous receviez une massive réverbération de la part de la vie afin que vous ressentiez profondément les effets de vos choix.

 

Ceux qui comprennent les fonctionnements dont je parle et qui ensuite essaient de devenir « intelligents », pensant qu’ils peuvent manipuler ces règles pour le bénéfice à court terme de leur ego… et au coût de la vie autour d’eux… ressentent toujours le dard de la loi du karma.

 

Et ensuite ils se lamentent de leur sort. Ils se plaignent du principe du karma. Ils disent qu’il est cruel et injuste.

 

Mes amis. Il y a une très, très bonne raison pour laquelle votre cher vieil Adamu vous enseigne les six étapes sacrées dans cette séquence bien précise. Commencez par l’acceptation, afin de ne pas faire de choix à partir d’une position de colère, de peur, de haine, de jalousie, d’avarice ou de désir d’enrichissement personnel aux dépens d’autrui. Ou toute autre motivation négative. Commencez par l’acceptation. Puis, choisissez votre intention très, très soigneusement. Soyez tranquilles. Ecoutez votre cœur. Alignez-vous sur la volonté divine en vous. Et seulement après, lorsque vous avez trouvé un grand choix sur lequel vous aligner pleinement, alors seulement devriez-vous commencer à potentialiser cette intention avec une action. Alors seulement devriez-vous commencer à émettre votre intention dans le monde en AGISSANT.

 

J’espère que vous comprenez. Parce qu’il s’agit de quelque chose de puissant. Les enfants ne devraient pas jouer avec des allumettes et des couteaux tranchants. Eh bien, les enfants spirituels ne devraient pas jouer avec les étapes sacrées.

 

Maintenant. J’aimerais vous parler d’une quatrième composante de la loi de l’action. Il est temps. Savez-vous ce qu’est le temps ? La science n’en a pas de définition. Mais je vais vous dire ce que c’est. C’est la pause qui intervient entre la cause et l’effet. La loi de l’action devrait donc probablement être formulée plutôt ainsi :

 

« Ce que vous exprimez dans la Vie est, avec le temps, multiplié par la volonté universelle, puis vous est retourné. »

 

Comprenez-vous ? Je dis que l’énergie que vous avez exprimée va prendre un certain temps avant de vous revenir.

 

Et c’est pourquoi vous n’avez probablement pas remarqué la loi de l’action. C’est pourquoi elle doit vous être expliquée. S’il n’y avait aucun délai entre une cause et son effet, alors cette loi vous serait aussi évidente que le fait d’ouvrir un robinet d’eau ou d’allumer la lumière. Vous ne doutez pas qu’ouvrir un robinet entraîne un écoulement d’eau, n’est-ce pas ? Vous ne doutez pas non plus qu’actionner un interrupteur allume l’ampoule électrique de votre lampe, n’est-ce pas ?

 

Il n’y a pas de confusion ou de doute parce que le résultat est immédiat. Mais réfléchissez un instant : comment serait-ce si vous ouvriez un robinet et que rien ne se passait ? Ou si vous actionniez un interrupteur et que rien ne se passait ? Imaginez que vous feriez une vingtaine d’autres actions après avoir ouvert le robinet et actionné l’interrupteur et que, une semaine plus tard, l’eau se mette soudain à couler. Vous auriez peut-être ouvert et fermé le robinet trois fois avant que l’eau ne commence à couler. Et une ou deux semaines plus tard, l’ampoule se serait subitement et inexplicablement allumée. Et pour ajouter à la confusion, entre-temps, un certain nombre de portes se seraient ouvertes et fermées, votre automobile aurait démarré, votre tondeuse à gazon aurait fait le tour de la pelouse et le chien de votre voisin vous aurait mordu.

 

Vous devriez être beaucoup plus observateur qu’un être humain ordinaire pour remarquer le lien de cause à effet entre l’ouverture du robinet et l’écoulement d’eau. Il y aurait peut-être des préceptes spirituels à propos des robinets et de l’eau que vous pourriez croire - ou pas.

 

Et pour compliquer les choses : savez-vous que le temps n’est pas le même pour chacun ? Certes, le nombre de secondes dans une journée est le même pour tous. C’est vrai. Mais il s’agit de la réalité illusoire que vous co-créez. Ce n’est pas ce dont je parle ici. Je parle de l’intervalle de temps entre les causes dont vous êtes l’auteur dans votre vie et les effets qui vous en parviennent en retour, dans votre conscience.

 

Connaissez-vous les densités de conscience ? Avez-vous entendu dire que vous pouvez « élever votre conscience » ? Eh bien, un être appelé 8 pour qui j’ai le plus profond respect, un être qui est directement impliqué dans le maintien de la loi du karma dans cette réalité, a produit une claire et éloquente description des différentes densités de conscience.

 

Cette description se trouve dans un chapitre intitulé « Densités » du deuxième tome des Papiers de l’Ascension. Vous pouvez trouver le livre ici.

 

Et la raison pour laquelle vous auriez intérêt à lire ces informations, c’est parce qu’elles concernent directement votre expérience de la vie. Voyez-vous, plus votre densité de conscience est élevée, plus le délai entre la cause et l’effet se réduit pour vous. Pour finir, le délai est si court que l’effet est pratiquement immédiat. Vous êtes alors ce qui est appelé un « être magique ». Parce que votre volonté se réalise presque instantanément. Mais vous devez être d’une très haute conscience. De 7e densité, pour être exact. Mais la vaste majorité des humains de la Terre sont, en ce moment, de 3e densité de conscience. À ce niveau, vous pouvez faire un choix aujourd’hui dont les résultats ne vous parviendront que dans votre vie suivante. Ou celle d’après. Ou celle d’après… Quand vous avez totalement et complètement oublié que vous avez fait cette action… c’est alors qu’elle vous revient !

 

Et ce n’est pas une erreur. Ni une cruauté. Cet effet précis… ce très long délai entre la cause et l’effet… est la seule façon pour vous d’oublier votre vraie nature de créateur et de rester, vie après vie, dans un oubli profond ici dans la dualité. C’est la seule façon de croire que vous êtes une victime. C’est la seule façon de croire que la peur est une réponse appropriée et valide à la vie. C’est la seule façon de co-créer de désastreux et douloureux résultats pour vous. Et mes chers amis, je sais que beaucoup parmi vous ne pourront tout simplement pas l’entendre de ma part, mais je vous dis que c’est pourtant vrai : vous VOULIEZ en réalité être ici pour en faire l’expérience. Vous vouliez faire l’expérience de cet oubli profond, parce que c’est uniquement grâce à cela que vous pouvez vous créer à neuf. Que vous pouvez vous élever, triomphant et magnifique, en une création entièrement nouvelle de vous-même. C’est ce qui se passe pour les âmes éveillées qui font leur ascension hors de la dualité. Lorsque vous serez prêt à rentrer, vous rentrerez transformés ! Vous rentrerez avec vastement plus que vous n’étiez partis. Tous ceux qui sont revenus de ce voyage le disent : il est très difficile, mais il en vaut la peine, encore et encore.

 

Et lorsqu’il sera temps… vous rentrerez.

 

Mais ce que j’aimerais que vous compreniez, c’est que le processus d’élever votre conscience est le processus de réduire l’intervalle de temps entre votre action causale et les effets qui vous en reviennent. Et plus ce délai se raccourcit, plus vous êtes un créateur puissant. En grande partie parce qu’il y a moins de chaos dans vos actions entre la cause et l’effet.

 

Laissez-moi l’expliquer ainsi.

 

Si vous ouvrez et fermez le robinet dix fois, lorsque l’eau s’écoulera enfin, deux semaines plus tard, son débit pourrait être très faible. À cause de toutes les manœuvres d’ouverture et de fermeture. À cause de la confusion dans l’intention : voulez-vous que le robinet soit ouvert… ou voulez-vous qu’il soit fermé ?

 

Vous n’avez pas clairement et fermement offert à la Vie une unique intention renforcée par une unique action. Vous avez offert à la Vie plusieurs intentions et plusieurs actions. Beaucoup de chaos.

 

Par contre, si vous ouvrez fermement le robinet aujourd’hui et que vous vous en tenez à cette action, à son arrivée, peut-être demain, l’eau jaillira avec force.

 

En élevant (ou accroissant) votre conscience, vous réduisez le délai. En réduisant le délai et en potentialisant l’effet, vous devenez beaucoup plus conscient de créer votre réalité. En devenant conscient de votre nature de créateur, vous devenez plus attentif à vos créations. En étant plus attentif à vos créations, vous créez de manière plus délibérée et plus ordonnée. Et ce faisant, vous vous alignez de plus en plus sur la volonté divine. En vous alignant sur la volonté divine, vous élevez votre conscience. En élevant votre conscience… vous réduisez le délai entre la cause et l’effet.

 

Voyez-vous ?

 

Un cycle commence ! Et ce cycle vous conduit en spirale vers des niveaux de conscience toujours plus élevés… créant toujours plus puissamment.

 

Cher ami, la loi de l’action est la salle des machines des étapes sacrées. Elle est ce qui motive la création dans cette réalité. Pendant que vous êtes ici dans la séparation, vos actions sont d’une importance capitale. Elles sont « ce que vous exprimez dans le monde ».

 

Oui, il est vrai que vous pouvez agir sans bouger un doigt ni prononcer un mot. Vous pouvez agir en méditation. Ou dans votre imagination. C’est possible.

 

Mais savez-vous comment le faire ?

 

Il y a peut-être une poignée de personnes sur Terre actuellement qui savent REELLEMENT comment le faire. Des gens qui ont dépensé une vaste énergie et dédié une grande attention à entraîner leur mental. Ces êtres peuvent agir sur le monde tout en restant assis tranquillement.

 

Etes-vous l’un d’eux ?

 

Non ?

 

Alors agissez en utilisant vos mains, vos cordes vocales, votre corps, votre stylo, votre clavier. Agissez avec l’action.

 

Et cela m’amène au dernier point de notre conversation sur la loi de l’action : maintenant que vous comprenez le pouvoir de l’action… vous pourriez demander : « Oui, mais alors que devrais-je faire exactement ? »

 

La réponse est de revenir à votre intention. Quel est le changement que vous voulez voir dans votre monde ? Vous vous rappellerez que dans notre conversation sur l’intention, je vous avais dit que formuler votre intention, c’est comme planter une punaise sur une carte. C’est comme le fait de dire : « C’est là-bas que je vais ». Eh bien, vous devriez agir en entreprenant vos premiers pas dans cette direction.

 

Alors en pensant à votre intention, posez-vous maintenant la question : « Que puis-je faire en ce moment qui me conduise dans la direction de la réalisation de mon intention ? »

 

Les gens se sentent souvent un peu dépassés à ce moment-là. Ils demandent : « Comment puis-je faire quelque chose qui m’emmène vers le résultat que je désire ? ». Vous êtes peut-être désespérément malade et votre intention est le bien-être. Ou peut-être êtes-vous submergé de dettes et votre intention est l’abondance. Ou encore, peut-être êtes-vous seul et votre intention est de trouver votre partenaire d’âme. Quel que soit le cas. À ce point, il vous semble peut-être que vous êtes à des kilomètres du résultat que vous désirez. Peut-être avez-vous l’impression qu’il vous faudra plusieurs existences pour atteindre votre but.

 

Eh bien, c’est parfaitement okay. Vous n’avez pas besoin de vous porter à votre but. Vous devez seulement faire le tout premier pas dans cette direction, maintenant.

 

Repensez à votre intention. Répétez-la mentalement jusqu’à ce que vous en sentiez l’énergie. Puis vérifiez : que pouvez-vous faire maintenant dans ce but ?

 

Et s’il vous plaît, ne nous mentons pas à nous-mêmes, ici. Si votre intention est un grand bien-être physique, vous ne pouvez pas dire : « Je vais manger un sundae au caramel pour ma santé ». Vous savez ce qui mène à la santé et ce qui en éloigne. Vous devez faire quelque chose qui soit directement en lien avec la manifestation de votre intention. Un petit pas dans cette direction.

 

Peut-être choisirez-vous de vous renseigner sur les régimes alimentaires sains. Et peut-être ensuite choisirez-vous de cuisiner quelque chose de bon et de sain. Voilà. Vous aurez fait un petit pas. Vous serez sur le chemin.

 

Mais, et c’est tout aussi important, vous devez également cesser de faire des pas en arrière dans la direction opposée. Cela ne vous aide pas de faire un pas en avant pour ensuite reculer de trois !

 

Soyez donc clair quant à ce que vous faites. Appliquez-vous à choisir uniquement des actions qui vous font avancer vers votre but. Renoncez aux choix qui vous font reculer et vous éloignent du résultat désiré.

 

Ce n’est pas compliqué.

 

Et si vous ne parvenez pas à trouver une seule chose à faire pour aller dans la bonne direction, alors prenez du temps pour méditer, pour écouter votre cœur.

 

* Zingdad dit : si vous avez besoin d’aide, je propose des méditations guidées qui peuvent vous y aider ! *

 

Et si cela ne fonctionne pas, alors vous avez besoin de conseils. Trouvez une personne de confiance dont vous apprécieriez l’avis. Discutez de la situation avec elle.

 

* Zingdad dit : je propose également du coaching si vous en avez besoin. *

 

Trouvez quelque chose de constructif, positif et spécifique à faire pour vous rapprocher de votre but. Puis, faites-le.

 

Si vous pouvez faire un petit pas dans la bonne direction régulièrement, c’est bien. Si vous pouvez le faire quotidiennement, c’est bien. Mais assurez-vous de faire des pas concrets. Et assurez-vous de décliner les pas contreproductifs.

 

Faites-le itérativement et fréquemment. Prenez l’habitude d’entreprendre des actions positives et vous vous retrouverez « marchant » vers le résultat que vous désirez… un pas après l’autre.

 

Faites-le et la magie commencera à opérer. Vous mettrez la loi de l’action à l’œuvre. Vous attirerez vers vous le résultat désiré. Maintenez le cap et vous le verrez arriver. Un parcours de mille lieues semblera se raccourcir tandis que la volonté universelle vous assiste et vous donne des ailes. Vous parcourrez l’équivalent énergétique de, peut-être, une centaine de kilomètres si vous agissez faiblement. Et si vous agissez avec puissance et persévérance et élevez votre conscience, vous n’aurez peut-être à parcourir que quelques kilomètres seulement, et vous vous verrez magiquement arriver à votre destination.

 

Mes amis, quand l’univers conspire à vous apporter vos désirs, vous pouvez vraiment vous attendre au miraculeux.

 

Et maintenant, vous savez comment faire.

 

Et vous êtes par conséquent prêt à opérer un peu de magie dans votre propre vie. Mais il est possible d’ajouter à la magie. Il est possible de la potentialiser davantage. Et cette potentialisation, qui réduit encore plus ce que vous avez à faire pour accomplir votre magie, c’est le sujet des dernières étapes sacrées. Je me réjouis d’en parler avec vous dans les prochaines éditions de cette série.

 

D’ici-là, je vous souhaite d’aimer ce que vous faites, et de faire ce que vous aimez.

 

Je suis Adamu de l’Entité Monadique de la Civilisation Pléiadienne, et je vous ai parlé à travers Zingdad.